Retour Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   
   
 

Sélectionnez un mode de recherche

N'affichez que les notices illustrées par une photo

Génèse de la collection

Passionnée de textiles depuis des années, j’avais pris l’habitude de musarder au Marché St-Pierre et à Château-Rouge (Paris 18e) à la recherche de tissus pour réaliser mes vêtements. Puis, documentaliste de formation, le hasard fit qu’en 1990 mon premier poste me conduisit à l’A.E.D.T.A. (Association pour l’Étude et la Documentation des Textiles d’Asie). Je commençai alors à me sensibiliser aux techniques de tissage, de teinture et à l’histoire des costumes.
Au début des années 90 je fis plusieurs voyages au Sénégal d’où je rapportai des thiub (tissu damassé teint par réserve ligaturée) et des rabal (tissage en bandes).
Puis … pourquoi la Syrie ?
En 1996 un reportage sur Alep déclencha chez moi une envie irrésistible de partir pour la Syrie. Après plusieurs mois, l’odeur du savon d’Alep et sa couleur verte me hantaient toujours et je commençai à me documenter sur ce pays. Le catalogue de l’exposition « Syrie : signes d’étoffes », qui s’était tenue à la Maison des Cultures du Monde, retint mon attention. Des imprimés au bloc, créations contemporaines de Mustafa Fathi, artiste syrien, y étaient présentés en parallèle avec les kilims, les patchworks et les appliqués des bédouins et paysans de son pays. Il avait commencé à rassembler ces textiles à partir de 1978 avec Odile Demonfaucon. Grâce à cette dernière j’obtenais les coordonnées de Mustapha à Damas et ce numéro magique fut le fil conducteur qui me transporta des ateliers de tissage et de teinture traditionnels de Damas à l’antique Bosra. Là, je rencontrai à la fois un guide et mari, Mechal Aladawi, avec qui nous partageons depuis l’amour de ces textiles.
Aujourd’hui notre collection prend forme.

Conditions de prêt

 
   
SYrian Textile & COstume Squad

accueil | plan du site | contact | newsletter | liste de diffusion | faq | indiquer ce site à quelqu'un